La Nouvelle République

Deux jeunes migrants en quête de terre promise

Demain soir, sur la scène de Beaulieu, la Compagnie de Louise jouera Le Garçon à la valise. L’histoire de deux enfants migrants qui fuient la guerre.

Nafi et Krysia sont deux enfants migrants qui traversent le monde pour fuir la guerre. Ils veulent atteindre l’Angleterre qu’ils imaginent être un Eldorado. Le Garçon à la valise raconte cette histoire imaginée en 2004 par l’auteur britannique Mike Kenny. Une fiction qui ressemble pourtant étrangement à la réalité de centaines de milliers d’enfants, aujourd’hui en Syrie, au Tchad, en Tchétchénie, en Afghanistan, ou en Ukraine.

Déconstruire les préjugés

La dernière création théâtrale de la Compagnie de Louise sera jouée mercredi soir, sur la scène du centre socioculturel de Beaulieu, à Poitiers. Mais elle sera également vue par près d’un millier de jeunes Poitevins au cours de quatre représentations scolaires prévues cette semaine : au total, 800 collégiens de la Vienne, une classe de 2de FLS (élèves non francophones) du LP2I de Jaunay-Clan et deux classes de l’école Bouloux seront accueillis au centre de Beaulieu.

« En effet, la Compagnie de Louise s’inscrit depuis deux ans dans un PEAC (parcours d’éducation artistique et culturelle) lancée par la Ville de Poitiers et elle intervient, sur près de 20 heures, auprès de deux classes de l’école Bouloux », explique Elodie Morin, chargée des relations avec les publics et de l’action culturelle de la Comédie Poitou-Charentes.

Pour l’occasion, le centre dramatique national, dirigé par Yves Beaunesne, a également établi un partenariat avec Yasmina Brunet, animatrice socio-culturelle au Toit du Monde. « Yasmina est intervenue sur le thème des migrations, fin novembre, auprès d’élèves de 6e issus de 4 classes du collège Camille-Guérin de Poitiers, pour qui la jeune femme. Pendant une heure par classe, divers questionnements ont été abordés : savoir définir une migration et comprendre les raisons pour lesquelles on migre ; découvrir les vagues d’immigration en France et les différentes causes de migrations ; interroger et déconstruire les préjugés et les stéréotypes sur les migrants ; se questionner sur la notion d’étranger… étranger à qui ? à quoi ? »

Le mot de la fin revient à la metteuse en scène, Odile Grosset-Grange : « Mike Kenny a écrit cette pièce en 2004, il l’a retravaillée en 2009, je l’ai découverte en 2014 et aussitôt décidé que c’était cette histoire-là que je voulais raconter. Mike Kenny aborde ce sujet avec finesse, émotion et humour. Un mythe moderne, avec des héros que nous croisons tous les jours dans les rues de nos grandes villes. »

Laurent Favreuille

Mercredi 7 décembre, à 19h30, au centre Beaulier, 10, boulevard Savari, à Poitiers (à partir de 8 ans). Tarifs : de 3,50 à 15 euros. Tél. 05.49.41.43.90.