ALLEZ, OLLIE… À L’EAU !

MIKE KENNY / ODILE GROSSET-GRANGE

À partir de 6 ans

Distribution :
Oliver : Philippe Beautier
Mamie Olive : Marie-Charlotte Biais en alternance avec Odile Grosset-Grange

Durée :
55 min

Création :
2014 dans le cadre du festival Cornegidouille (28)

Mentions de production :

  • Production : La Compagnie de Louise
  • Coproduction : Festival l’Entorse, la Comédie de Poitou Charentes – Centre Dramatique National, et Le Gallia Théâtre. Avec le soutien de la F.O.L, de la DRAC Poitou-Charentes, de la compagnie La Controverse et de l’ARCADI dans le cadre des Plateaux Solidaires.
  • Remerciements au Théâtre de la Tempête et à La Ferme du Buisson.
  • Editions Actes Sud / collection Heyoka Jeunesse (avril 2014).
    La pièce Allez, Ollie… à l’eau ! de Mike Kenny est représentée en France par Séverine Magois, en accord avec Alan Brodie Representation, Londres (www.alanbrodie.com)

Télécharger le dossier artistique du spectacle
Télécharger le planning de tournée 2018 / 2019
Télécharger le dossier presse

TEXTE : MIKE KENNY
MISE EN SCÈNE : ODILE GROSSET-GRANGE
TRADUCTION : SÉVERINE MAGOIS
SCÉNOGRAPHIE : MARC LAINÉ
LUMIÈRE : CHRISTIAN PINAUD
RÉGIE GÉNÉRALE : CHRISTINE LONGUESPÉ
ADMINISTRATION / PRODUCTION / DIFFUSION : CAROLINE SAZERAT-RICHARD ET EMILIENNE GUIFFAN
allez-ollie-a-l'eau-mike-kenny-odile-grosset-grange

Allez, Ollie… à l’eau ! raconte la rencontre entre Mamie Olive, une arrière-grand-mère presque impotente mais qui a été championne olympique de natation au JO de Londres de 1948, et de son arrière petit-fils Oliver… qui a peur de l’eau ! Une rencontre qui semble bien mal commencer ; quoi de commun entre ce petit garçon plein d’énergie et son arrière-grand-mère, convalescente suite à une fracture de la hanche, qui par-dessus le marché lui prend sa chambre sous le prétexte qu’elle ne peut pas monter un escalier… Mais c’est sans compter sur les ruses de Mamie Olive pour aider Ollie à se jeter à l’eau. Et si ce qui semblait les éloigner finissait par les rapprocher ?

allez-ollie-a-l'eau-mike-kenny-odile-grosset-grange-barbezieux

Note de mise en scène

Allez, Ollie… à l’eau ! m’a tout de suite plu parce que si la relation qui se crée sous nos yeux est émouvante, elle est aussi pleine d’humour. La thématique du sport permet en outre de s’adresser à un grand nombre de gens. Partout où nous sommes allés par la suite des gens nous ont interpellés en nous parlant de leurs grand-mères, des Jeux Olympiques, de natation, de leurs peurs dépassées ou non, de la difficulté d’être vieux, de la difficulté d’être trop petit… Cette pièce parle intelligemment, sensiblement, à tous. Le dispositif scénographique léger et ludique imaginé par Marc Lainé nous a permis d’aller plus loin dans ce sens. Comme nous pouvons jouer en frontal ou en bi-frontal nous avons à la fois accès à des salles de théâtre, mais aussi à des lieux plus atypiques
(gymnases, vestiaires, piscines, etc.).

Mamie Olive et Ollie s’adressent souvent directement aux spectateurs et mettent en place avec eux les codes du théâtre, ouvrant par là tous les possibles. Partant d’un plateau presque nu, avec seulement un plongeoir, un déambulateur et des lumières nous pouvons tout créer ensemble. Il faut imaginer une mamie en maillot de bain, bonnet et lunettes de piscine, se diriger péniblement vers un plongeoir à l’aide d’un déambulateur, et devenir une naïade en flottant au-dessus de l’eau grâce à un plongeoir à roulettes.

Ma volonté était dès le départ d’apporter à tous, partout, un spectacle exigeant, ludique, émouvant et beau, qui saurait rappeler avec panache que « L’important dans la vie, ce n’est point le triomphe mais le combat. L’essentiel n’est pas d’avoir vaincu, mais de s’être bien battu. »

Odile Grosset-Grange

allez-ollie-a-l'eau-mike-kenny-odile-grosset-grange